Constitution des étiquettes RFID et leurs domaines d’application ?

 

Les étiquettes RFID sont constituées d’une puce électronique, d’une antenne et d’un substrat (matériaux avec lequel elles sont fabriquées).

–        La puce ou CI (Circuit Intégré) : Plusieurs puces sont disponibles sur le marché avec des capacités mémoires et fréquences radio différentes ainsi que des options de sécurité (verrouillage des zones mémoire, accès restreint en écriture afin de protéger les données…), elles contiennent le code ou numéro EPC (numéro d’identification). Dans la plupart des cas, une puce 128 bits est largement suffisante, dans certaines applications spécifiques une puce RFID 512bits peut être utilisée.
–        Antenne : Le choix de la forme ainsi que la taille de l’antenne dépendra de la distance de lecture voulue, la volonté d’effectuer une lecture unitaire ou groupée de plusieurs étiquettes RFID, le type de surface sur lesquels les étiquettes RFID sont fixées (métal, plastique…) ainsi que l’orientation du tag vis-à-vis du lecteur (antenne) lors de la lecture.
–        Substrat/Matériau : Le choix du matériau constitutif du tag (PET, papier, plastique, silicone, polyamide, …ect) dépendra de l’application. Si le tag est destiné à l’identification d’objets ou produits métalliques en milieu difficile, il conviendra d’utiliser un tag durci on-metal, si l’on identifie des cartons en logistique en remplacement d’un système de code à barres par exemple, il conviendrait d’utiliser des étiquettes papier ou PET. Pour le contrôle des couts, le choix des étiquettes RFID semi-rigides peut être un choix judicieux.

Le étiquettes RFID appartiennent à la catégorie des technologies d’identification automatique et intelligente. RFID signifie « Identification Radio Fréquence » ou en anglais « Radio Frequency Identification », le principe étant de transmettre des données ou code numérique appelé numéro EPC (Electronic Product Code) par voie radio vers un lecteur RFID qui va associer le code inscrit dans la puce RFID à des produits sur la base de données du client. Les données de lecture du tag sont ainsi remontées en temps réel vers le logiciel du client permettant un contrôle automatisé des stocks ou de tracer des équipements/objets sur une chaine de production ou sur le terrain, il peut ainsi remplacer le système de code à barres qui nécessite une action systématique de l’opérateur sur tous les produits et de manière unitaire.

SparTag dispose d’une large gamme d’étiquettes RFID applicables à différents domaines d’activités tel que la logistique, industrie 4.0, textile, automobile, médical…etc. le choix de l’étiquette RFID dépend de plusieurs paramètres (taille, adhésive, type de surface, matériaux, distance de lecture, bande de fréquence, type d’encodage, impression code à barres / numéros / logo).

Plusieurs dénominations sont utilisées sur le marché, appelés aussi tag RFID ou transpondeur, il existe trois types, les étiquettes RFID passives, semi-passives et les étiquettes RFID actives.

–       La technologie Passives : Ce sont les plus rependues, elles sont les plus compétitives en termes de prix, peuvent être plus petites car elles ne disposent pas d’une batterie et permettent une distance de lecture entre 0 et 15m.
–       La technologie semi-passive : Elle embarque une petite batterie qui s’active uniquement lorsque le lecteur émet un signal en direction du tag, la batterie permet une réponse plus sure et plus rapide.
–       La technologie active : Embarque une batterie qui alimente le tag de manière constante permettant une distance de lecture plus grande, cependant, elle oblige une action de l’opérateur afin de changer la batterie lorsque c’est nécessaire.

La technologie d’identification RFID est constituée de plusieurs éléments :

–       Le lecteur : peut-être fixe ou mobile, il reçoit le signal radio en provenance de l’étiquette et le transmet à l’ordinateur.
–       Les étiquettes : Elles permettent l’identification des objets (un code à barres peut être imprimé en complément)
–       Les antennes : Elles font la liaison entre l’étiquette et le lecteur
–       Le logiciel : Permet de manipuler les données reçues et les transmettre sur le bon port.

Afin de vous accompagner dans le choix de l’étiquette RFID, SparTag mets à votre disposition son expertise afin de vous aider sur vos projets d’étiquettes standards ou personnalisées.

Voici les 5 résultats

Autocollants NFC Anti-Métal

Les autocollants NFC anti-métal D35M est constitué d’une puce MIFARE Ultralight® et une surface anti-métal en ferrite permettant un bon fonctionnement sur une surface métallique (distance de lecture jusqu’à 5cm). Ils fonctionnent sous la norme ISO/IEC 14443A 13,56MHz permettant d’effectuer des échanges de données bidirectionnelles simples et sécurisés entre les différents appareils électroniques.

Entièrement personnalisables, les autocollants NFC anti-métal D35M peuvent être utilisés dans différents domaines d’application tel que l’identification et suivi des équipements et le payement mobile sans contact. Leurs dimensions, adhésif, options d’impression et encodage sont configurables en fonction des besoins. Il est aussi possible d’intégrer une surface PET avec adhésif renforcé afin de le rendre étanche et résistant aux environnements externes. 

Etiquettes EOS-230

Les étiquette RFID UHF EOS-230 fonctionnent en bande de fréquence ETSI 865-868MHz ou FCC 902-928MHz. Elles présentent une bonne immunité aux perturbations électromagnétiques et sont principalement utilisés pour l’identification des équipements électroniques en milieux à forte contrainte CEM.

Etiquettes EOS-500

Les étiquette RFID UHF EOS-500 fonctionnent en bande de fréquence ETSI 865-868MHz ou FCC 902-928MHz. Elles présentent d’excellentes performances et sont utilisés en logistique, suivie des actifs, chronométrage d’épreuves sportives.

Etiquettes HF

SparTag propose des etiquettes HF RFID personnalisables et conforme aux normes internationales ISO14443 et ISO15693 (fonctionnement en 13,56MHz). Différents matériaux dont le PET peuvent être utilisés pour protéger l’inlay (Antenne+puce). Différents types d’adhésifs sont utilisés pour fixer les etiquettes HF sur l’objet à identifier, le choix dépendra du type de surface (métal, bois, carton…) ainsi qu la durée de vie de l’objet.

Les etiquettes HF sont utilisés pour des application de lecture sur une courte distance (<30cm), ils sont largement utilisés notamment dans les bibliothèques et les magasins.

Personnalisations possibles :

  • Type d’antenne et puce

  • Type d’adhésive

  • Encodage

  • Packaging de l’inlay

  • Gravure

  • Format de livraison (Bobine, planche, découpée)

Les personnalisations dépendent de l’imprimante utilisée.

Etiquettes UHF

Les étiquettes UHF RFID SparTag fonctionnent sous la norme EPC Class1 Gen2 860-960MHz, pour le marché européen, les antennes sont conçues pour atteindre des performances maximales dans la bande de fréquence ETSI 865-868MHz. Afin de protéger l’inlay (l’antenne et la puce), un film PET(WET) est déposé au-dessus. 

Certaines applications nécessitent l’utilisation des étiquettes UHF embarquant une puce spécifique. Selon les contextes, la taille mémoire de la puce doit être suffisante pour embarquer les données client, aussi, des applications spécifiques de sécurité peuvent exiger le verrouillage de certains accès mémoire de la puce ou la totalité la rendant accessible uniquement en lecture. 

Différents matériaux dont le PET peuvent être utilisés pour protéger l’inlay (Antenne+puce). Différents types d’adhésifs sont utilisés pour fixer les étiquette UHF sur l’objet à identifier, le choix dépendra du type de surface (métal, bois, carton…) ainsi que la durée de vie de l’objet.

SparTag étudie votre environnement et vous accompagne afin de bien choisir une étiquette UHF.