tag RFID

Comment choisir un tag RFID ?

 

Bien souvent, le choix d’un tag RFID pour une application donnée s’avère plus complexe qu’on ne le croit. Le choix du tag doit prendre en compte plusieurs paramètres dont le type de lecteur associé, la technologie, la bande de fréquence, la température…etc. SparTag dispose d’une large gamme de tag RFID et peut vous accompagner dans ce choix, nous décrivons dans ce blog les bonnes questions à se poser afin de comprendre comment choisir un tag RFID en fonction de son application :

 

Etape 1 : Quelle technologie RFID correspond à mon application ?

 

Cas 1 : Mon application nécessite d’identifier des tags à une distance de 1 à 15m afin de réaliser des inventaires, contrôler des marchandises entrantes et sortantes, suivre les opérations de maintenance sur des équipements, sécurité anti-vol, contrôle d’accès…etc.

Dans ce cas, il convient d’utiliser un tag RFID passif. Cette technologie permet au tag de s’auto-alimenter via le champs magnétique ou électromagnétique de l’émetteur, il n’utilise pas de batterie et son coût est bien plus bas que les autres technologies.

Cas 2 : En plus des besoins décrits précédemment (Cas 1), mon application nécessite d’effectuer des relevés de température, accélération, intensité, gyroscope ou autres paramètres physiques qui seront remontés vers un lecteur.

Dans ce cas, il convient d’utiliser un tag RFID semi-passif. Cette technologie embarque une batterie afin d’alimenter le circuit électronique du capteur, le principe de communication ainsi que la distance de lecture reste identique à celui du tag passif, cependant, l’application est plus complexe et nécessite de remplacer régulièrement les batteries.

Cas 3 : En plus des besoins décrits dans le Cas 2, mon application nécessite d’identifier des tags à des grandes distances (jusqu’à 150m). Ils sont souvent utilisés pour géolocaliser des tags et/ou effectuer des relevés de grandeurs physiques en temps réel tel que la température, gyroscope, GPS…etc.

Dans ce cas, il convient d’utiliser un tag RFID actif, cette technologie nécessite l’intégration d’une batterie, des capteurs, une unité de traitement des données (microcontrôleur) ainsi qu’un émetteur radiofréquence permettant de communiquer avec une borne via un protocole défini. Le tag actif est bien plus coûteux et nécessite une maintenance plus fréquente que pour le tag RFID semi-passif.

 

La technologie passive constitue 70% des ventes de tags dans les milieux industriels, nous allons donc apporter une attention particulière pour le choix du tag RFID passif afin de vous aider dans votre réflexion.

 

 

Etape 2 : Comment choisir un tag RFID passif ?

Pour sélectionner le meilleur tag RFID en fonction de son application, voici les questions que l’on doit impérativement se poser :

 

1) Quel est mon environnement ?

  • Les tags sont-ils placés en intérieur ou extérieur ? (Résistance des tags aux intempéries, chocs, poussières)

  • Quelles sont les températures maximales et minimales auxquelles les tags seront soumis ? SparTag propose une large gamme de tags haute température

  • Le tag RFID est-il sujet aux agressions chimiques, vapeur, pression ? SparTag propose des tags pour autoclave ainsi que des tags textile (blanchisseries) spécialement conçus pour résister à ces contraintes

  • L’environnement présente-il des contraintes électromagnétiques (CEM) ?

 

2) Quelle est la distance de lecture ?

La distance de lecture est principalement définie par la bande de fréquence choisie, en effet, les 3 bandes de fréquences principalement utilisées en RFID sont les BF (Basses Fréquences), HF/NFC (Hautes Fréquences), UHF (Ultra Hautes Fréquences). Aussi, les lecteurs fixes ont une distance de lecture bien plus grande que les lecteurs mobiles grâce à la taille des antennes utilisées.

Cas 1 : Votre application nécessite une portée de quelques cm, dans ce cas, il convient d’utiliser la BF (125Khz pour l’industrie ou 134kHz pour l’identification animale)

Cas 2 : Votre application nécessite une portée jusqu’à 50cm, dans ce cas, il convient d’utiliser le HF/NFC (13,56MHz) la distance de lecture ainsi que la vitesse de transmission des données sont plus élevées qu’avec la BF, cependant, le coût est plus important

Cas 3 : Votre application nécessite des distances de lecture allant jusqu’à 15m, dans ce cas, il convient d’utiliser la bande de fréquence UHF (865-868MHz en Europe), notez que les bandes de fréquences UHF sont différentes d’un continent à un autre. Il sera possible d’agir sur la distance de lecture en modifiant la puissance émise par le lecteur. La directivité ainsi que la largeur du faisceau émis pourra être contrôlé par le choix de l’antenne, SparTag propose une large gamme d’antennes RFID courtes et longues portées.

 

3) Quelle est la nature du produit à identifier ?

  • Quel type de surface ? Le matériaux constitutif de l’objet est un élément indispensable à prendre en compte. Une surface métallique modifie fortement les performances d’un tag, SparTag propose une large gamme de tags métal. Notez que les liquides réduisent fortement la portée du tag RFID.

  • La forme et la dimension de l’objet ? SparTag propose dimensions différentes ainsi que plusieurs types de tags et étiquettes flexibles compatibles avec différentes formes (Tuyau, textile, carton…) pour bien choisir un tag RFID.

 

4) Quel est le mode de fixation ?

Il existe plus de 300 types d’adhésif, cependant, SparTag en utilise 3 :

  • Adhésif standard

  • Adhésif renforcé 3M

  • Adhésif réutilisable (un tag peut être décollé et recollé sur une autre surface en conservant ses propriétés)

D’autres modes de fixation peuvent être envisagés comme le moulage dans des matériaux, l’utilisation de clous de fixation, les colliers de serrage…etc.

 

5) La taille mémoire du tag ?

Dans la majorité des cas, il convient d’utiliser une taille mémoire suffisante pour mémoriser un numéro d’identification appelé EPC (Electronic Product Code), ce code sera remonté dans la base de données puis traité par le logiciel applicatif. Dans les cas des zones isolées, l’accès à la base de données est impossible, le tag RFID doit donc contenir les informations nécessaires directement dans le puce, dans ce cas, il convient d’utiliser une taille mémoire plus importante.

SparTag conçoit, fabrique et distribue une large gamme d’étiquettes et tags RFID, nous vous accompagnons dans le choix de la meilleure solution matériel en fonction de votre application pour bien vous aider à choisir un tag RFID.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires